Boghé : QUELQUES RECTIFICATIFS : l’antenne sociale de Boghé reçoit des mains du Maire Mr Ba Adama Moussa un lot de matériels provenant de l’association AREMAU (Bruguière- France).

mai 7th, 2013

 

www.hamadybodiel.blogspot.com

 

 

 

Boghé : QUELQUES RECTIFICATIFS : l’antenne sociale de Boghé reçoit des mains du Maire Mr Ba Adama Moussa un lot de matériels provenant de l’association AREMAU (Bruguière- France).

  Quelques rectificatifs sur  le matériel  livré à l’antenne sociale de Boghé  par  le maire Mr Ba Adama Moussa le 6 Mai 2013 à Dix heures. Le premier lot  est composé de : Fauteuils roulants, des béquilles, des accessoires, des ballons, de jeu de maillots et deux trophées,  provenant de l’association AREMAU (sous la présidence de Mr Rivoire Etienne). Ce matériel a été remis en de si bonnes mains pour améliorer les conditions de vie des déshérités et des handicapés de la Wilaya du Brakna. Et que  M. Bâ Abou est  président d’honneur de l’association (à Nouakchott).

Le maire Mr Ba Adama Moussa en compagnie de Mr N’diaye Djibril, Madame Coumba Niang, le SG de la commune de Boghé Mr Diakité Ibrahim et le commissaire de Boghé ont assisté à la réception du lot sous les regards des enfants handicapés et leurs familles. Le Maire a remercié l’association arémau de leur geste humain et remis le lot à Madame Ba Aissata Souleymane la responsable de l’antenne sociale.

C’est un autre lot de matériels composé de : matelas, armoires, chaises dentaires, couverture et blousons que le maire a offert au centre de santé de Boghé, provenant des ressortissants  Boghéens vivant aux états unis d’Amérique.

Diop Mohamedou Abou dit Hbodiel CP au Brakna.

  

- Union Nationale des Rapatries Mauritaniens du Sénégal (UNRMS) : Déclaration

mars 28th, 2013

Union Nationale des Rapatries Mauritaniens du Sénégal (UNRMS) : Déclaration Suite à l’adoption du projet de décret portant dissolution de l’Agence Nationale d’Appui et d’Insertion des Réfugiés (ANAIR) durant le Conseil des Ministres réuni le 21 Mars 2013, sous la Présidence de son Excellence ; le Président de la République Islamique de Mauritanie et du projet de décret portant création d’un établissement public dénommé Agence Nationale de Lutte contre les Séquelles de l’Esclavage, de l’Insertion et de la Lutte contre la Pauvreté (ANLSESILP), l’Union Nationale des Rapatriés Mauritaniens du Sénégal (UNRMS) s’inquiète du sort qui sera réservé à la communauté des rapatriés installés au Brakna, au Trarza, au Gorgol, au Guidimakha et en Assaba .

Ainsi, nous lançons un appel à son Excellence le Président de la République et à l’ensemble des autorités en place, les représentations diplomatiques et les ONG pour une redynamisation du cadre juridique de rapatriement dit Accord Tripartite, bâti sur des conditions préludes au retour des ex-réfugies.

Ces conditions sont :

• L’enrôlement exhaustif des rapatriés ;

• L’indemnisation des ayants droit (veuves et orphelins) ;

• Restitution des biens confisqués ou à défaut une juste indemnisation ;

• Récupération des terres spoliées ;

• L’implication pleine et effective des préoccupations des rapatriés notamment des femmes, des élèves et universitaires qui nécessitent des conditions d’insertion ;

• Viabiliser l’eau, l’électricité, les infrastructures sanitaires, scolaires, mosquées, etc.…

• Recouvrement de l’ensemble des droits des rapatriés de leur départ jusqu’à leur retour ;

• Le passif humanitaire.

Ces conditions demeurent toujours notre cheval de bataille. Quelques unes ont connu un début de solution comme le cas des fonctionnaires de l’Etat, malgré les manquements révélés. La question des terres spoliées, d’indemnisation des éleveurs, du passif humanitaire n’attire toujours pas l’attention des autorités mauritaniennes.

Concernant l’état-civil, on rencontre encore un vrai blocage. A titre d’exemples sur les vingt quatre mille (24000) rapatriés, six mille (6000) seulement se sont fait enrôlés. Et le reste de cette communauté n’a pas pu s’enrôler du fait de non enregistrement de leurs fichiers (VRF) sur la base des données de l’état-civil.

Nous invitons les autorités compétentes de bien vouloir reconsidérer le cadre juridique de notre rapatriement ; condition sine qua non de l’insertion des rapatriés mauritaniens.

Nous précisons en outre, que malgré la déclaration de clôture du programme de rapatriement émise le 25 Mars 2012 à Rosso, par notre Président de la République, il existe toujours des réfugiés volontaires au rapatriement dans les camps d’asile au Sénégal et au Mali, … D’ailleurs, en son article premier, l’Accord Tripartite postule que « tout réfugié mauritanien a le droit de retour en Mauritanie s’il le souhait ».

Contact : 44 67 00 32 / 44 55 44 06
E-mail : rapatriesu@yahoo.fr

Source : Dia Abdoulaye

Démette la finale du Tournoi de Souballo 1ére Edition 2013, Thienel Halaibé remporte face aux enseignants de Démette.

mars 26th, 2013

Démette la finale du Tournoi de Souballo 1ére Edition 2013, Thienel Halaibé remporte face aux enseignants de Démette.

 

WWW. HAMADYBODIEL.BLOGS POT.COM

 

ce sont des jeunes de Souballo quartier de démette qui ont organisé ce tournoi.
LES CHEFS religieux et coutumiers venus assister à la réception de l’ambulance: thierno Amadou lemine djigo,Mohamed lemine djigo, Thierno Amadou Moussa Djigo, Thierno Youba Sokho.

 

 

 

 

 

 

 

 

Démette  la finale du Tournoi de Souballo 1ére Edition 2013, Thienel Halaibé remporte face aux enseignants de Démette.

Cela a eu lieu ce samedi 23 Mars 2013 à Démette.
au menu du programme de cette journée sportive très attendue, le conseil de la commune de démette sous la conduite de Mr  le maire Dia Mamadou , en présence symbolique  de Mr Moussa Mamadou Talla.

Vers 16 H36 mm  les délégations arrivèrent au district sanitaire (dispensaire) de Démette pour la réception de l’ambulance payée par Mr Ablaye Elimane Dia, natif du village Démette qui ne pense qu’à développer : Démette sur toutes ses facettes en tenant compte aussi de son frère Ainé Mr le maire de Démette Dia Mamoudou. D’ailleurs, les habitants de Démette venues ce Samedi pour assister à l’événement ont expliqué à l’assistance qu’il n’y’a rien de problématiques ni de litiges entre Dia Mamoudou le maire  et Abdoulaye Elimane Dia. Les interventions  ont tourné autour de la simplicité, franchisse, la générosité, l’engagement de ces cadres de Démette. Ils ont témoigné à tour de rôle, tout ce que ces gens  de bien font pour le développement du village.

Ablaye Elimane Dia  a remis les clés  de l’ambulance  au maire de Démette.

Au terrain de foot ball de Démette, les équipes finalistes de cette première édition 2013 sont : Thienel  Halaybé de Boghé  contre les enseignants qui travaillent ou en service à Démette. Sept équipes ont pris part à cette édition : Sassel Talbé, équipe des élèves, Etoile de Démette, Démette A, Démette B, Thiénel Halaibé et Les Enseignants.

Ce match a été dirigé par le trio Ould Demba de Boghé, assisté d’Adama N’ Diaye, Abdoul Salam et 4éme arbitre Sadio Basadio, le commissaire du match Adis Diop.

Accompagné du Maire de Démette Dia Mamoudou, le parrain Ablaye Elimane  Dia qui  a donné l’honneur à son maire de donner le coup d’envoi officiel de cette finale, sous des salves d’applaudissements, le public et les supporters nombreux des deux finalistes ont mis de la voix  , c’est dans une ambiance riche en son et lumière que le match a débuté, il y’avait du mouvement et la sensation, le flair play,le public a apprécié.
A la 38 éme mn sur une passe amenée par Bathia Sow, le chasseur de buts Ousmane Dia (hawo) a inscrit le but le plus beau du tournoi, déjà il venait de marquer son 3éme but dans ce tournoi et devint parmi les meilleurs butteurs avec Elimane M’Bengue (des enseignants).

A la reprise de la deuxième mi-temps, les enseignant vont multiplier leurs tentatives jusqu’à la 75 éme mn où Abdel Kader Diop égalise à la suite d’une contre attaque. Les supporters des enseignants presque la majorité des amateurs du ballon rond ici présents à leur tour manifestent leur joie.

Le score restera  ainsi un but partout jusqu’au coup de sifflet de l’arbitre Ould Demba, il faisait déjà nuit, on se précipite vers les séries fatales de tirs aux buts. La 1ére série 4tirs réussis pour chaque équipe, la 2éme série ; deux partout et c’est  à la3éme que les enseignants ratent leur tir et Thienel marque le dernier tir, ce fut la joie des mauritaniens(Thienel) Halaybé.   

Cette première édition tournoi de foot parrainée par Ablaye Elimane Dia restera longtemps gravée dans les esprits des habitants de l’Ille Amorphille, les jeunes de Thienel se souviendront de cela toujours, Ablaye Elimane Dia a donné une leçon aux jeunes et aux grandes personnalités cadres ou hommes d’affaire comme lui, que ces enfants foot balleurs ont besoin de l’aide pour rehausser le foot et les assister dans les moyens financiers et matériels sont des choses salutaires.

Voilà ce qu’il a fait dans ce tournoi de foot ball de Souballo : les organisateurs ont reçu pour la première tranche : 100 000 CFA, 150 000 cfa   et après la finale 150 000cfa.

 Des jeux de maillots différents quarantaine plus des douze paires de Godasses, une centaine de mi-bas (chaussettes de haute qualité marque ADDIDAS), des maillots pour les 4 quatre arbitres,  5 ballons, les 2 meilleurs buteurs deux jeux de maillots différents, le meilleur joueur  a eu un jeu de maillot, des blousons (12), 5 enveloppes de 25 000 CFA pour les équipes éliminées, 50 000 CFA pour l’équipe perdante et 100 000 cfa plus le trophée d’une valeur de 45 900 CFA pour l’équipe championne. La table officielle au terrain était remplie de toutes sortes de Boissons et eau minérale sénégalaise.

Thienel Halaybé a reçu  des mains du parrain un arsenal de lots de maillots, un ballon, 1OO OOO cfa, les joueurs sont partis chez Ablaye Elimane Dia le remercier aux cris de joie, chantant , gesticulant et dansant aux tambours battants pour signifier leur joie sans autant se soucier de la fatigue.
les  cinq équipes participantes  éliminées du tournoi  ont  eu 25 000 CFA pour une motivation, les enveloppes seront données aux capitaines de ces 5 sorties du tournoi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Diop Hamady Abou  dit Hbodiel CP le véridique et Leydam- info au Brakna en RIM

00 222( 22 636196) 00 222 46538193 albertcamusdiop@yahoo.fr

 

 

Vols de véhicules dans la sous-région: Le grand trafiquant Aly Badara Maiga mouille Wade, ATT et Mohamed Ould Abdel Aziz

mars 22nd, 2013

- Vols de véhicules dans la sous-région: Le grand trafiquant Aly Badara Maiga mouille Wade, ATT et Mohamed Ould Abdel Aziz

Vols de véhicules dans la sous-région: Le grand trafiquant Aly Badara Maiga mouille Wade, ATT et Mohamed Ould Abdel Aziz Entre 2000 et 2012, Aly Maiga, d’origine malienne, a bénéficié de tous les papiers qu’on peut imaginer, sauf celui qui fait de lui président de la République, auprès des autorités politiques et militaires sénégalaises et maliennes. Ce trafiquant a usé de ces privilèges, pour voler les véhicules de luxes parqués, en ce moment, en Mauritanie.

Ses proches l’appellent «son excellence Aly Badara Maiga». Il est un professionnel en vol de véhicules de luxe, grâce aux multiples passeports diplomatiques mis gracieusement à sa disposition par les autorités des pays comme la Mauritanie, le Mali et le Sénégal.

Dans le milieu, depuis 1981, il a opéré sur plusieurs théâtres d’opération, couvrant l’Afrique, l’Europe, l’Amérique et l’Océanie. Partout où il est passé, il a donné du fil à retordre aux polices locales qu’il a toujours réussi à berner.

L’homme aux cinq identités

Au Sénégal et au Mali, l’ancien régime libéral et celui d’Amadou Toumani Touré ont presque encouragé M. Maiga dans son activité illicite, ce dernier ayant bénéficié de tous les privilèges que l’on peut attribuer à un ministre d’Etat ou encore à un Premier ministre, selon une source digne de foi.

Lesté de tous ces honneurs et privilèges, M. Maiga louait des voitures dans des agences préposées à ce commerce mais ne les rendait pas. Et de 2000 jusqu’en 2010, il a volé plus de 30 véhicules de luxes, estimés à plus de 350 millions de FCFA.

Il logeait dans les hôtels les plus luxueux du Sénégal et de la Mauritanie et disposait de cinq pièces d’identités. Courant 2010, il a été arrêté, sous la pression de chefs d’agences de location de véhicules, qui avaient déposé une vingtaine de plaintes auprès des casernes de gendarmerie et des commissariats pour vols de véhicules et condamné à six mois de prison, seulement. Avant les six mois, il a bénéficié d’une grâce de l’ancien président de la République Me Abdoulaye Wade.

Selon des informations mises à notre disposition, c’est l’ancien président Malien Amadou Toumany Touré, qui aurait demandé sa libération, parce qu’Aly Bara Maiga était président d’une communauté rurale au Mali.

Wade, ATT et Mohamed Ould Abdel Aziz, complices de Maiga ?

A sa sortie de prison, Aly B Maiga reprend son activité. Cette fois, il obtient une autre nationalité sénégalaise, avec un passeport sur lequel il se fait appeler Babacar Ndiaye né à Kaolack. C’est avec ce sésame qu’il fera encore d’autres victimes, avec l’aide des hautes autorités de ces trois pays. D’autres sources de nous informer que fort de beaucoup d’amis dans le milieu administratif dans ces trois pays, il était devenu intouchable.

Poursuivant son trafic, entre 2010 et 2013, Aly Maiga a volé plus de 19 véhicules, pour une valeur de 284 millions. Toutes ces voitures sont parquées actuellement en Mauritanie. A plusieurs reprises, les propriétaires de véhicules ont tenté de les récupérer, mais en vain, à cause du véto de la présidence mauritanienne qui protègerait cet homme.

Au Mali, il dispose aussi d’un arsenal de véhicules. Cependant, après la chute d’ATT au Mali, il s’est refugié en Mauritanie, pour se mettre à l’abri et continuer d’opérer entre le Sénégal et la Mauritanie. Wade perd le pouvoir, quelques mois plus tard. Le président Macky Sall arrive, avec des changements opérés au niveau du commandement militaire, Aly Maiga, conscient de ce qui pouvait lui arriver, changera de profil. Il tombera dans la maille des gendarmes de l’aéroport, après avoir volé 8 véhicules, le 15 mars 2013.

Le syndicat autonome des professionnels loueurs de véhicules (SAPLV), demande aux nouvelles autorités d’appliquer la loi, dans toute sa rigueur sur Aly Maiga, qui avait bénéficié d’une protection totale de l’ancien régime. Selon, le président du SAPLV, Aimé Sène, ce monsieur ayant secoué notre économie, ils ne demandent que la justice et rien que la justice. Aly Maiga, déféré, depuis mercredi dernier à Rebeuse, doit être jugé le 26 mars prochain et risque de faire de grosses révélations sur ses nombreux complices.

Ibrahima Khalil Dieme
REWMI QUOTIDIEN

 

Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n’engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Source : Rewmi (Sénégal)

Le cambriolage du lycée de Bababé.

mars 22nd, 2013

- Le cambriolage du lycée de Bababé.

Le cambriolage du lycée de Bababé. Le lycée de Bababé a été cambriolé la nuit du 15/03/2013. Les brigands ont défoncé la fenêtre du bureau du directeur et se sont emparés de son ordinateur qui contenait presque toutes les données de l’établissement.

Ce n’est pas la première fois, l’année dernière ce même bureau avait été défoncé et les voleurs s’étaient saisis d’une bouteille de butane. Ils pouvaient déchirer les archives ou les dossiers des élèves.

Il ya lieu de s’interroger si l’établissement dispose d’un gardien. En tout cas la plupart des établissements ne sont surveillés que pendant les grandes vacances. Des tentes se dressent par- ci par-là dans les enceintes. En fait le directeur par intérim et son personnel étaient très surpris.

Informé, le commissaire de police de Bababé s’est rendu sur le lieu pour constater les dégâts. Il n’ pas hésité à donner une impression hâtive en disant que la piste des élèves n’est pas à exclure. Mr a-t-il des preuves ?

Si tel s’avère, une enquête doit être menée pour mettre la main sur ces soi -disant élèves. Mais sont-ils réellement des élèves ou des voleurs professionnels ?

Dans tous les cas, si rien n’est fait pour les retrouver, ils pourront se livrer à d’autres actes de lourdes conséquences.

Libre Expression” est une rubrique où nos lecteurs peuvent s’exprimer en toute liberté dans le respect de la CHARTE affichée.


Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n’engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

 

Source : kankotan

Le Tucano de l’armée qui s’est crashé à Aoujeft est d’une livraison récente

mars 21st, 2013

Le Tucano de l’armée qui s’est crashé à Aoujeft est d’une livraison récente

Le Tucano de l’armée qui s’est crashé à Aoujeft est d’une livraison récente Taqadoumy apprend de sources militaires que l’avion de type Tucano de l’armée qui s’est crashé le 18 mars à Aoujeft est d’une livraison récente. Il fait partie de trois appareils militaires payés à 54 millions de dollars auprès de l’avionneur brésilien Embraer, en octobre 2012.

Selon nos informations Ahmed Taleb Ould Ahmeida, le pilote qui était aux commandes du Tucano n’était autre qu’un cousin germain au lieutenant El Hadj Ould Hmeida qui a été présenté par l’armée comme étant l’auteur d’un tir par méprise sur la personne du président de la République.

A en croire nos sources le mécanicien Babacar M’Bodj qui était en compagnie d’Ahmed Taleb dans l’avion qui effectuait alors un vol de reconnaissance aurait perdu la vie parce qu’il n’aurait pas réussi à faire fonctionner son parachute.

Mais de l’avis de certains observateurs cette explication relative à la mort du mécanicien ne tient pas la route.

Source : Taqadoumy (Mauritani

Les services secrets américains ont failli tuer Ahmadinejad

mars 21st, 2013

Les services secrets américains ont failli tuer Ahmadinejad

Les services secrets américains ont failli tuer Ahmadinejad La maladresse d’un agent des services secrets aurait pu avoir de lourdes conséquences. L’incident se passe en septembre 2006. Mahmoud Ahmadinejad est à New York, où il participe à l’Assemblée générale des Nations Unies.

Alors qu’il est sur le point de monter dans une voiture pour se rendre à la conférence onusienne, le président iranien échappe à une balle perdue, tirée par mégarde par un agent des services secrets américans chargé de l’escorter. Celui-ci était en train d’ajuster son arme lorsqu’il l’a malencontreusement déchargée.

Cette histoire, rapportée dès le lendemain dans une note adressée aux plus hauts responsables de l’administration Bush, a été tenue secrète jusqu’alors.

Elle est désormais rendue publique par le journaliste Marc Ambinder qui a publié le témoignage de l’un des responsables des services secrets dans le livre “Deep State: Inside the Government Secrecy Industry” à paraître en avril et dont The Atlantic, repris par Slate, s’est procuré un extrait. Silence “À l’époque, l’administration Bush réfléchissait à la manière dont il fallait gérer le programme nucléaire iranien.

Et un agent des services secrets venait juste de donner à l’Iran une opportunité de relations publiques potentiellement dévastatrices. Ahmadinejad allait certainement révéler l’accident en grande pompe à la tribune des Nations unies. Il pourrait prétendre que les Etats-Unis ont essayé de l’assassiner, et bouleverser ainsi toute la conférence”.

Contre toute attente, Mahmoud Ahmadinejad, qui s’est à peine retourné en entendant la détonation, n’a jamais évoqué cet incident, ni lors de son discours à la tribune des Nations Unies, ni par la suite. Une attitude interprétée comme stratégique. “Le silence des Iraniens a eu pour conséquence de changer la manière dont plusieurs conseillers de la Maison Blanche voyaient Ahmadinejad.C’était une preuve que l’Iran agissait de manière stratégique, et donc avec prudence”. Cette attitude a sans doute permis d’éviter une crise dont on n’ose imaginer l’ampleur.

Source : 7 sur 7 (Belgique

- Généraux promus : La discrimination au sommet !

mars 21st, 2013

Généraux promus : La discrimination au sommet ! Quatre officiers mauritaniens, deux de l’Armée et deux autres de la Gendarmerie auraient été promus au grade de général.

Selon ces sources, les nouveaux hauts officiers sont Hanana Ould Sidi Ould Hanana, inspecteur générale de l’armée, Ahmed Bamba Ould Baya, wali de Tirs Zemmour, Ahmed Ould Ahmed Aïcha de la Gendarmerie nationale et  Soultan Ould Souad, ancien directeur de l’école de la Gendarmerie à Rosso.

Comme cela se voit, aucun haratani ou kowri ne figure parmi les nouveaux promus. Ce qui a suscité sur la toile la déception des internautes, s’étonnant de l’ampleur de la discrimination qui s’étend à toutes les échelles de l’administration du plus petit poste à la plus haute administration.

D’autres observateurs se sont également étonnés de cette inflation de généraux pour une armée peu nombreuse récompensés pour des services qui restent à démontrer, si ce n’est leur refus de cautionner un changement anticonstitutionnel parfois mijoté par des frondeurs de la grande muette.

Les dernières promotions à ce titre convoité pour loyaux et bons services rendus à la nation remontent à février 2012, avec l’arrivée du général de brigade Mohamed Ould Cheikh Ould Ghazwani au grade de général de division, soit le sommet actuel de la hiérarchie militaire de l’armée mauritanienne. Trois colonels avaient été également promus au grade de général de brigade à savoir Mohamed Zbagui Ould Sid’Ahmed Ely, ancien attaché de défense de l’ambassade de Mauritanie à Washington, Dia Adama Oumar, chef d’état major particulier du président de la république et Dah Ould El Mamy, directeur général des douanes.

A cette époque, 19 autres lieutenants-colonels, dont Hacen Ould Meguette et Daha Ould Moulay Ely, avaient été aussi promus au grade de colonel, 35 commandants inscrits à l’avancement au grade de lieutenants-colonels et plus de 30 capitaines, dont Cheikhna Ould El Ghotob promus au grade de commandant.

Source : Temps Forts (Mauritanie)

Deux voleurs pris comme des rats

mars 21st, 2013

Deux voleurs pris comme des rats

Deux voleurs pris comme des rats Mohamed Baba Ould Mohamed Yahya et Djibril Abdoulaye Thiam, deux compères voleurs ont été épinglés alors qu’ils tentaient de dévaliser le domicile d’un couple Marocain habitant à Ryad. C’est le bruit qui attirera l’oreille fine du Marocain.

En allant voir ce qui se passait dans son salon, il tomba sur les deux gaillards alors qu’ils avaient déjà mis de côté leur butin. Le Marocain terrassa l’un d’eux alors que l’autre qui tentait de s’enfuir buta sur la porte fermée. La femme du Marocain l’avait verrouillée.

Les voisins attirés par les bruits ruèrent dans la maison pour prêter main forte au couple. Arrêtés, Mohamed Baba et Djibril furent conduits au Commissariat de Ryad 2.

Après la déposition du couple et l’audition des deux cambrioleurs, le dossier fut envoyé au Parquet. Après avoir été entendus par le Procureur de la République, les protagonistes de l’affaire furent conduits devant le juge d’instruction du 6ème cabinet qui expédia Mohamed Baba et Djibril en prison. Le matériel saisi fut restitué au couple Marocain.

Dans la voiture qui devait les amener en prison, les deux compères se mirent à se chamailler chacun des deux accusant l’autre d’être responsable de l’échec de l’opération. Ils promirent de régler leurs comptes une fois en taule. Les policiers qui les accompagnaient les en dissuaderont. Ils leur firent savoir que s’ils se bagarrent en prison, leur peine sera doublée, car la bagarre est punie par la loi.

Source : L’Authentique (Mauritanie)

Jeunes de la Coordination de l’opposition : Appel à la révolte

mars 20th, 2013

Jeunes de la Coordination de l’opposition : Appel à la révolte Au terme de leur assemblée générale d’hier, les jeunes de la coordination de l’opposition démocratique en Mauritanie (Michaal) ont réitéré leur appel à une révolte populaire contre le régime de Mohamed Ould Abdel Aziz.

Proclamé président en exercice de la COD- version jeunes- , Ahmed Ould Heida (RFD), a demandé lors d’une conférence de presse à ladite coordination « de mener une action révolutionnaire exemplaire et faire les sacrifices nécessaires pour libérer le pays de l’emprise des régimes militaro-dictatoriaux ».

Dans la foulée, il a annoncé plusieurs activités exceptionnelles qui, ensemble, « forceront le départ du régime » ; à l’image -et en accompagnement- des actions du genre prévues par le nouveau président de la COD Gemil Mansour qui compte redéployer les forces de l’opposition pour les mêmes effets.

Réunis par JOB  

Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n’engagent que leur avis, opinion et responsabilité.


Source : L’Authentique (Mauritanie)




Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 42 articles | blog Gratuit | Abus?